Lien historique

29.03.2019
Utilisation flexible et agencement rapide grâce au mobilier Wilkhahn : la Kamer van Charitate du musée Prinsenhof Delft. Photo : same-d

Portraits imposants, natures mortes fascinantes et décors fastueux : « l’Âge d’or » marqua l’apogée de l’art hollandais. L’héritage de cette époque florissante qui s’étira sur près d’un siècle est encore visible aujourd’hui, notamment à Delft. Au travers de sa faïence mondialement connue – le bleu de Delft – mais aussi des œuvres du célèbre peintre hollandais Jan Vermeer qui y vécut et y travailla.

C’est dans cette ville située à moins de trente minutes de La Haye que fut érigé au début du 15e siècle le couvent Saint-Agathe avant que celui-ci ne soit transformé quelque 150 ans plus tard en résidence princière. Le nom actuel du musée Prinsenhof fait référence à ce passé glorieux, et le caractère sacré de cet ensemble d’édifices fut lui aussi préservé. Outre une collection d’art et d’artisanat du 16e et 17e siècle, le musée Prinsenhof offre également la possibilité de louer certaines salles pour des événements privés, des réunions ou des congrès.

Grâce au mobilier Wilkhahn, la salle de réception Kamer van Charitate peut être adaptée en seulement quelques minutes à toutes sortes de scénarios d’utilisation. Photo : same-d

L’une de ces salles est la Kamer van Charitate. Son réagencement fut confié au studio de design hollandais same-d dont le projet s’articulait autour de la volonté de préserver le cachet historique des lieux. Les designers introduisirent des éléments de modernité dans cet environnement chargé d’histoire : une somptueuse cheminée surmontée d’une peinture de l’époque baroque contraste avec des formes géométriques et un style d’aménagement contemporain. Un grand tapis habille le centre de la pièce. Au-delà de ses propriétés acoustiques, celui-ci oriente la palette chromatique de la décoration vers des tons de bleu et de vert.

Pour accueillir conférences et colloques, les designers optèrent pour un modèle de chaise polyvalente Occo de la marque Wilkhahn (design : jehs+laub) dont la version bleu-gris se marie harmonieusement aux couleurs définies par le choix du tapis. Sa coque caractéristique associée à une fine structure tubulaire en acier à quatre pieds assure un haut confort d’assise et permet, avec son piètement chromé, d’empiler jusqu’à dix chaises. Cette salle au concept modulable est complétée par les tables pliantes mAx de Wilkhahn (design : Andreas Störiko) qui, grâce à leur simplicité d’utilisation, conviennent parfaitement aux espaces dans lesquels les meubles ont besoin d’être fréquemment changés de place.

 

Plus d’informations sur le studio de design.

Pour tout savoir sur la gamme de sièges Occo.

Vous trouverez ici de plus amples informations sur la table pliante mAx.

Une petite vidéo montre combien la table mAx est rapide et facile à manipuler.