Learning from the Bauhaus : Herbert Hirche

13.05.2019
L’architecte et élève du Bauhaus Herbert Hirche (1910-2002) a marqué non seulement l’évolution des produits de Wilkhahn dans les années cinquante et soixante, mais aussi le campus Wilkhahn avec le nouveau bâtiment administratif (1960).

Dans la série « Learning from the Bauhaus », Wilkhahn aborde les liens individuels de l’entreprise avec la légendaire école d’architecture. Après une introduction et le rappel du contexte historique, la deuxième partie est consacrée à Herbert Hirche, architecte et élève du Bauhaus, à ses meubles et projets architecturaux et à son influence sur Wilkhahn.

Herbert Hirche (*1910 à Görlitz, +2002 à Heidelberg) fait partie des grands architectes et concepteurs de l’époque moderne d’après-guerre en Allemagne, il a joué un rôle déterminant dans la conception du design de Wilkhahn. Après un apprentissage en menuiserie, il a d’abord étudié au Bauhaus à Dessau de 1930 à 1933, puis suivi Mies van der Rohe à Berlin, qui l’embauche dans son bureau après la fermeture de l’école. Jusqu’à l’émigration de Mies, Hirche y a participé à différents projets, il a notamment dessiné sa première maison, Haus Kraum à Niederhausen. Il travaille pour Egon Eiermann de 1939 à 1945 ; après la guerre, il rejoint l’équipe projet de la reconstruction de Berlin, sous la houlette de Hans Scharoun, en qualité de référent principal. En 1948, il accepte le poste de professeur d’art appliqué à la Kunsthochschule Weißensee à Berlin-Est, qu’il abandonne deux ans plus tard à cause du litige sur le style et la forme de la construction de la Karl-Marx-Allee, dénigrement de l’architecture moderne par le gouvernement SED. En 1952, il répond à l’appel de l’Académie des Arts plastiques de Stuttgart, où il enseigne l’architecture d’intérieur et le design mobilier jusqu’en 1975, puis il en devient le recteur de 1969 à 1971.

Le programme 480 de meubles rembourrés de Hirche pour Wilkhahn illustre la mutation de l’entreprise du fabricant de chaises à l’entreprise d’agencement.

En plus de ses fonctions, Hirche gérait cependant depuis les années 1950 son propre bureau en tant qu’architecte, avec une spécialisation en décoration d’intérieur et design mobilier. C’est ainsi qu’il fait aussi la connaissance de Fritz Hahne. Il a créé de nombreux modèles à succès pour l’entreprise Wilkhahn. Mais la collaboration avec lui a surtout permis à l’entreprise de passer du fabricant de chaises à l’entreprise d’agencement : désormais, la fabrication ne concerne plus seulement des meubles isolés comme une chaise ou une table, on raisonne en séries et familles de produits avec des chaises, tables, fauteuils et canapés. À la même époque, Wilkhahn commence à dessiner et produire des aménagements complets pour des bureaux, établissements scolaires, établissements de soins ou salles de spectacles. La Serie 480 de Herbert Hirche en est un exemple.

Le siège administratif de Wilkhahn d’après les plans de Herbert Hirche, élève du Bauhaus, à Eimbeckhausen (1960).

Mais l’œuvre la plus importante de Hirche pour Wilkhahn est le nouveau siège administratif : à la fin des années cinquante, l’entreprise employait quelque 350 personnes et souffrait cruellement d’un manque de place. On agrandissait certes l’usine en permanence, mais les services administratifs devaient toujours céder la place à cause du besoin croissant d’espace de la production pour la scierie, le séchage et le stockage du bois. Finalement, Wilkhahn a pu acheter quelques terres agricoles limitrophes abandonnées et même les jardins de la famille des deux fondateurs ont dû laisser la place à la construction. Hirche dessine le long de la rue « Im Landerfeld » un bâtiment de deux étages baigné de lumière, une construction en béton armé avec maçonnerie de remplissage et toit plat. À l’origine, le bâtiment très géométrique comportait deux étages ouverts, dont l’étage inférieur était utilisé comme hall d’exposition et l’étage supérieur comme bureau paysager. Ce dernier a ensuite été divisé en bureaux individuels et salles de réunion, ce qui a restreint le caractère généreux de l’intérieur, mais n’a rien changé à son apparence.

 

Espace d’accueil ajouté ultérieurement au bâtiment administratif de Wilkhahn de Herbert Hirche.

Articles de la série « Learning from the Bauhaus »