Learning from the Bauhaus: ZEIT.BEZÜGE

06.11.2019
Des « paires » de différentes générations de sièges de Wilhahn sont présentées lors de l’exposition « Learning from the Bauhaus ». Photo : Wilkhahn

Dans le cadre de l’exposition « Learning from the Bauhaus », au total neuf « paires » opposant des pièces maîtresses historiques et leur équivalent contemporain montrent comment se fait la transformation de l’époque moderne dans le futur chez Wilkhahn. Les projets de Herbert Hirche, Roland Rainer, Walter Papst, Georg Leowald, Delta-Design, Nick Roericht et Klaus Franck jouxtent ici les produits Wilkhahn du moment de RSW, Wolfgang C.R. Mezger, jehs+laub, Phoenix Design, Andreas Störiko, Thorsten Franck, White ID et du département Design de Wilkhahn : sièges de conception abstraite pour changer de position et favoriser le mouvement, diverses combinaisons de coques synthétiques avec différents piétements, chaises empilables et chaises à piétement traîneau, fauteuils de direction et sièges de bureau avec mécanisme synchrone.

Le projet « serape » (design : Swenja Fleur Fabian) distingué par le premier prix du concours pour étudiants « ZEIT.BEZÜGE » enveloppe le siège à piétement luge Metrick (design : whiteID) comme une couverture chauffante. Photos : Wilkhahn
Fotos: Wilkhahn

Neuf paires et un solitaire d’avenir

Les paires formées montrent d’une part comment les nouveaux matériaux et les nouvelles techniques de fabrication mènent à de nouvelles fonctionnalités et de nouvelles formes, d’autre part que les principes et typologies créés autrefois sont encore tout à fait d’actualité aujourd’hui. La présentation de la fabrication du PrintStool One (design Thorsten Franck), un tabouret imprimé en 3D, est particulièrement intéressante dans le contexte des idées d’origine du Bauhaus : industrie et artisanat, théorie et pratique, conception et construction, clients et fabricants peuvent de nouveau se rapprocher dans le procédé de production numérique d’avenir.

La housse « serape » (design : Swenja Fleur Fabian) est aussi disponible en gris. Photos : Wilkhahn

« ZEIT.BEZÜGE » pour le siège à piétement luge

Le nom allemand à double sens (Bezüge désigne à la fois des housses et la référence à quelque chose) du concours d’idées de l’atelier textile de l’école d’architecture et d’architecture d’intérieur de Detmold à l’université d’Ostwestfalen-Lippe aborde également le traitement du passé, du présent et du futur. Wilkhahn avait organisé le concours avec son distributeur designfunktion. Neuf étudiants ont travaillé sur l’enseignement du Bauhaus pour développer des idées nouvelles de housses pour le siège à piétement luge Metrik (design WhiteID) dans le contexte des défis et questionnements d’aujourd’hui. En effet, la typologie de sièges à piétement luge est considérée comme une invention et conception emblématique du Bauhaus, qui avait pour la première fois associé une utilisation minimum de matière à un grand confort et des possibilités économiques de production en série.

Regard sur l’exposition « Learning from the Bauhaus » avec des paires de sièges (au premier plan : Occo, design : jehs+laub). Photo : Wilkhahn
Siège en bois de Wilkhahn à l’exposition « Learning from the Bauhaus » Photo : Wilkhahn
Affiche avec les designers Wilkhahn pour l’exposition « Learning from the Bauhaus », vue dans le « Labor ».
Photos : Wilkhahn

Tapis volant, coussinets en laine et sachets de thé

Les travaux sous forme de carnets d’esquisses, de collages et de descriptions de concept ont été visionnés et évalués par un jury d’experts le 8 juillet. Tous les projets avaient pour thème la durabilité des matériaux utilisés, qu’il s’agisse de matériaux naturels ou de recyclage créatif, et accordaient une place centrale à la relation personnelle avec l’usager et le client.

Présentation au concours pour étudiants « ZEIT.Bezüge ».
La gagnante Swenja Fleur Fabian et le jury du concours pour étudiants « ZEIT.Bezüge ». Photos: Wilkhahn

Susanne Tamborini-Liebenberg, rédactrice en chef de la revue MD, Prof. Ulrike Kerber, architecte et architecte d’intérieur de l’université OWL, les collaborateurs de l’agence de design WhiteID, Hannes Neubert, directeur artistique de la manufacture de tissage Gebrüder Munzert et Michael Englisch, responsable design et conception chez Wilkhahn ont à l’unanimité décerné le premier prix à Swenja Fleur Fabian pour son projet « serape » : il associe l’idée du siège à piétement luge de Marcel Breuer, s’asseoir sur une « colonne d’air », à un « tapis volant » comme assise et un jeté de type housse pour le dossier et les accoudoirs. Le nom du projet est déjà tout un programme : en effet, comme la couverture multifonctions originaire du Mexique, cette housse décontractée peut être utilisée comme un poncho quand la température baisse, alors qu’en été, elle offre des poches pratiques pour les objets personnels qu’on aime porter avec soi, par exemple le portable.

Le projet lauréat « serape » avec poche latérale…
… et dans sa fonction de couverture chauffante. Photos : Wilkhahn

Le deuxième prix a été attribué à Ann-Kristin Fischer pour son projet « crudo », qui met en contraste la production régionale de laine naturelle et sa transformation traditionnelle et la fabrication high-tech du siège à piétement luge Metrik, et qui offre de plus des possibilités d’intégrer des éléments rafraîchissants ou chauffants dans la housse en fonction de la météo.

Avec le troisième prix pour le projet « Take a seat » de Rika Schuhen, le jury a récompensé les détournements conceptuels à plusieurs couches de l’enseignement du Bauhaus sur l’architecture et l’association de l’industrie et de l’artisanat. Des sachets de thé librement disposés et assemblés ont servi ici de modèle au revêtement innovant du siège, pour une approche complètement inédite de l’assise.

Premier prix en édition spéciale limitée chez designfunktion

Ces dernières semaines, le département Design de Wilkhahn et la gagnante du concours ont fait évoluer l’idée « serape » en prototypes prêts à produire. Ils seront présentés pour la première fois à l’inauguration de l’exposition et seront proposés à la vente dans les prochains mois sous forme d’édition spéciale limitée en exclusivité à l’occasion de l’anniversaire du Bauhaus par l’intermédiaire du partenaire designfunktion.

 

Inauguration de l’exposition

Date : 13 novembre 2019, 18 h 00

Lieu : « Labor » sur le campus Wilkhahn (architecte : Georg Leowald d’après les plans de Herbert Hirche), Fritz-Hahne-Straße 8, 31848 Bad Münder (quartier Eimbeckhausen).
Inscription :
gisela.hahne@wilkhahn.de

 

Visite de l’exposition du 14 novembre 2019 au 27 mars 2020 sur inscription. Inscriptions : gisela.hahne@wilkhahn.de

 

 

École d’architecture et d’architecture d’intérieur de Detmold de l’université Ostwestfalen-Lippe.